Si l’on considère le nœud papillon sous sa forme la plus basique, celle d’un bout de tissu noué autour du cou, on pourrait dire que le nœud papillon est utilisé depuis plusieurs siècles.

Ainsi l’archéologie nous a légué des sculptures et peintures de soldats portant un foulard autour du cou sous l’empereur de Chi Qin Shi Huangdi (3eme siècle AV JC) Dans l’antiquité, les légionnaires romains portaient également un foulard afin de protéger leur cou contre le frottement de leur armure. Cet accessoire était appelé focalium en latin (« fauces » la gorge) et était généralement en soie ou en laine.

Si une certainefiliation se ressent il est pourtant difficile de faire remonter l’origine du nœud papillon a ces époques éloignées. L’origine du nœud papillon en tant qu’accessoire décoratifest à chercher ailleurs, a une époque plus proche de la nôtre… Et c’est là où cela se complique…

Plusieurs hypothèses existent pour dater l’origine du nœud papillon :

  • George Bryan Brummell est un aristocrate anglais parvenu née en 1778. L’histoire retient qu’il serait à l’origine du « dandysme ». Fréquentant les milieux aristocrates londoniens et parisiens de la fin du 18eme siècle – début du 19eme siècleBrummell dit « le Beau » se construit une notoriété basée sur son intelligence et sa grâce vestimentaire.. Il devient notamment un proche du prince de Galles La légende voudrait qu’un matin, Brummell a essayé de réaliser un nouveau nœud de cravate dont la forme s’apparentera davantage au nœud papillon moderne.

  • Pierre Lorillard IV est un couturier. (arrière-petit-fils d’un homme d’affaire français émigre aux états unis) a qui l’on attribue l’invention du smoking. Le 10 octobre 1886, Pierre Lorillard arbora un dérivé du costume en queue de pie lors d’une de ses venues au Tuxedo Park Country Club a New York. Ce nouveau costume deviendra le « smoking ». Toutefois, l’admiration des gens se porta davantage sur l’accessoire qu’il portait autour du cou un noeud papillon noir. Le noeud papillon était né !

  • En 1904, le chanteur principal de Madame Butterfly de Puccini portait un noeud court avec des boucles amples. Le succès de cet opéra aurait lancé la notoriété du nœud papillon.

Le mystère est donc entier.Mais après tout, chez So Papillon, nous adhérons à la pensée du romancier et essayiste français Jean Dutourd, « il nefaut jamais chercher à comprendre un mystère quand c’est un mystère heureux ».

Aussitôt né que le nœud papillonsouffre déjà de la concurrence avec son plus grand rival, la cravate. Faut dire qu’au début, son positionnement est délicat à trouver. Très formel, il est le marqueur de certains corps de métiers (professionnels de la restauration, médecins…). Trop formel et il en faut peu pour qu’il devienne le symbole du risible, de l’élégance endimanchée ; un pas que franchiront allégrement les clowns ou les acteurs burlesques de cinéma par exemple.

Au milieu de cette crise identitaire, le nœud papillon devra beaucoup a Sean Connery et a son personnage de James Bond 007. Le nœud papillon s’imposera comme l’accessoire élégance phare du célèbre agent secret.Dès le premier film James bond (« 007 contrer Dr No), le nœud papillon a sa place remarquée sur l’affiche du film en octobre 1962. Et si …avant de sauver le monde, James Bond avait sauvé le nœud papillon ?!

Depuis, le noeud papillon est un marqueur d’élégance et s’emploie pour un look urbain, casual, businessou lors de réceptions formelles. Il est utilisé par de nombreux créateurs de nos jours. Par exemple, au milieu des années 2000, les créateurs de haute couture comme Alexis Mabille ou Alber Elbaz pour Lanvin ont fait du noeud papillon un accessoire de mode populaire. De même, cet accessoire est désormais un classique dans les collections Ralph Lauren ou Hackett.